🎁 Livraison offerte jusqu'à minuit 🎁

0

Votre panier est vide

5 bonnes raisons scientifiques d'avoir un chien

août 20, 2021

Passer du temps avec son compagnon à quatre pattes nous aiderait à nous sentir mieux, aussi bien physiquement que psychologiquement :

  • Adopter un chien pour rompre l’isolement

Les chiens peuvent apporter un soutien émotionnel permettant d’éviter l’isolement social. Une petite étude australienne menée auprès des propriétaires et des non-propriétaires d’animaux de compagnie par le Human Animal Bond Research Institute a révélé que la possession d’un chien réduit la solitude : 85 % des personnes interrogées estimant que l’interaction avec l’animal permettrait de se sentir moins seul. Cela faciliterait également les interactions sociales au moment de la promenade.

  • Des bénéfices pour la santé cardiovasculaire

La sédentarité et la solitude multiplient les risques d’accident cardiovasculaire. Comme le rappelle la Fédération française de Cardiologie, « une personne en situation de ‘précarité affective’ voit son risque de développer un infarctus augmenter de 29% ». Une récente étude a ainsi confirmé le fait que posséder un animal de compagnie permet de réduire jusqu’à 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire en particulier chez les personnes vivant seules. Le chien permettant de sortir, se balader quotidiennement…

  • Un chien contre le stress

Votre compagnon pourrait aussi agir telle une thérapie contre l’anxiété. Le simple fait de le caresser aiderait à abaisser la tension artérielle, la fréquence cardiaque et à détendre les tensions musculaires. Un travail de l’Université de l’État de Washington a ainsi montré que 10 minutes de caresses quotidiennes peuvent avoir un impact significatif. Les participants à l’étude présentaient une réduction significative du cortisol, l’hormone du stress.

  • Une aide contre le stress post-traumatique

En période de crise, le chien peut aussi être d’une aide précieuse. Là encore, c’est la science qui le dit. Des chercheurs du Collège de médecine vétérinaire de l’ Université Purdue ont ainsi découvert que des vétérans militaires atteints d’un stress post-traumatique présentaient de meilleures des capacités d’adaptation physiologique et psychologique dès lors qu’un chien était entré dans leur programme de prise en charge.

  • Une amélioration des capacités cognitives

Les travaux explorant d’éventuels effets du chien sur la santé des personnes âgées semblent également donner des résultats positifs.  Chez les sujets qui souffrent de troubles cognitifs liés à l’âge (pertes de mémoire, troubles du langage, par exemple), les interactions avec un animal de compagnie ont de nombreux effets positifs : augmentation de l’appétit, amélioration des interactions sociales, stimulation intellectuelle… Pour ces raisons, de plus en plus d’EHPAD organisent régulièrement des visites animalières.

Source :  American Kennel club

Destination santé

Ecrit par Vincent Roche


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Liquid error: Unknown operator ===